Mots doux

24/11/2020

Ce n’est pas rien d’envoyer un texte aux maisons d’édition. C’est le moment où il quitte le confort de la sphère privée pour tenter sa chance au dehors. Alors quand tombent les premiers refus, il faut savoir garder le moral. Et puis, parfois, un non vous fait (presque) l’effet d’un oui

 

Vous pouvez recommander cette page sur